Web
Rss
Twitter
10 derniers éléments du flux
La Tête Dans Le Cerveau #79 - Le cerveau crépusculaire
De nombreuses légendes à travers le monde, décrivent l’existence d’êtres qui une fois la nuit venue se transforment en véritables monstres débordant de violence, il se pourrait bien que derrière ces mythes se cache une part de réalité, un mécanisme cérébral responsable d’...
La Tête Dans Le Cerveau #78 - Le cerveau outillé
Un outil tenu en main pourrait être traité par le système nerveux et le cerveau comme une réelle extension sensorielle du corps.
La Tête Dans Le Cerveau #77 - Le cerveau mathématique
Contrairement à ce que certains peuvent passer, les humains pourraient être fait pour comprendre et manipuler les nombres et ce dès la naissance !
La Tête Dans Le Cerveau #76 - Le déchiffrant canidé
Lorsqu'il est demandé à un chien de rapporter une balle ou un bâton, l’animal ne s’appuierait pas seulement sur des indices comme le regard, les gestes ou l’intonation de la voix de son maître pour comprendre ce qu’il a à faire, il serait également capable, dans une certa...
La Tête Dans Le Cerveau #75 - La logorrhée féminine
Une déconstruction du mythe voulant que les femmes soient bien plus bavardes que les hommes.
La Tête Dans Le Cerveau #74 - Le cafard zombie
Histoire d'une guêpe et d'un cafard mêlant vampirisme, zombification, mutilations, repas d’entrailles et momification.
La Tête Dans Le Cerveau #73 - L'homme tirelire
Certaines personnes peuvent souffrir d'un trouble du comportement alimentaire les poussant à ingérer de manière répétée des substances non nutritives et non comestibles telles que des pièces de monnaie.
La Tête Dans Le Cerveau #72 - Le parasite manipulateur
Toxoplasma gondi, le parasite cérébral qui pourrait modifier le comportement humain et faire aimer les chats.
La Tête Dans Le Cerveau #71 - La déplorable mémoire des poissons rouges
Une déconstruction du mythe voulant que les poissons rouges aient une mémoire déplorable.
La Tête Dans Le Cerveau #70 - Le discours les yeux dans les yeux
S'il est parfois si difficile de maintenir le regard avec une personne tout en lui parlant, cela serait dû au fait que ces deux tâches a priori distinctes puiseraient dans des ressources cognitives communes en quantité limitée.